City Vibrati0ns...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~Karei na Yoru~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karei na Yoru

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: ~Karei na Yoru~   Ven 3 Nov - 23:40

Identité :

  • Prénom et nom : Karei na Yoru-chan
  • Surnom : YoYo; Yoru-chan
  • Date de naissance : 16 ans; 12/avril
  • Sexe : Féminin
  • Origine social : Riche


Comportement :
D'un premier abord, elle a l'air assez naïf et trop gentil, mais il n'en est rien. Yoru est une fille que seule la solitude intéresse, mis à part ses principaux centres d'intérêt, soit le chant, la lecture et le dessin. Elle a une certaine tendance à fixer les gens dans le blanc des yeux lorsqu'elle ne les connaît pas. C'est une fille froide, du regard jusqu'au langage. Mais elle n'est pas agressive, fort heureusement, car lorsqu'elle s'énerve, ce n'est plus toujours la même. Tout cela ne l'empêche pas d'être une fille gentille et qui aime aider, même si elle n'accepte pas toujours qu'on s'occupe d'elle. Yoru n'aime que l'on s'occupe de ses affaires. Elle semble donc des fois "solitaire". Elle est plutôt gentille et intelligente, mais des fois trop sérieuse. Elle peut être rancunière, ou même méchante, mais elle se fiche quelque peu de ce que l'on pense d'elle. Elle aime être seule, car elle ne sent bien qu'avec elle-même. Pour elle, le nécessaire, c'est ce qu'elle-même pense d'elle. Cependant, elle reste une fille déjantée qui peut devenir très folle, laissant souvent son entourage se poser des questions sur elle. Elle est du genre à te dire "bonjour" un jour, puis te regarder de travers le lendemain: elle est quelque peu lunatique, pour tout dire. Cela n’empêche pas que, lorsqu’elle connaît bien une personne et qu’elle l’apprécie, elle reste elle, soit une fille aux airs naïfs et sourit à tout bout de champ, malgré son regard souvent absent. Elle peut souvent faire penser à une enfant débordant de joie de vivre, même si ce n’est pas toujours son cas. Par ailleurs, elle est souvent pensive, mais c’est pour la simple raison qu’elle s’imagine une soeur, des fois plus âgée, des fois plus jeune qu’elle, mais tellement douce et gentille envers elle… Elle espère pouvoir un jour rencontrer quelqu’un qui pourrait, en quelque sorte, assumer ce rôle de sœur… Au niveau du caractère, elle a plus hérité de son père que de sa mère. Elle peut devenir très têtue, mais c’est une fille obéissante à la base. Lorsque quelque chose ne va pas et qu’elle ne s’énerve pas, elle se contente de sourire. Ça lui donne des fois un air impertinent, mais c’est sa façon de tenir tête aux adultes. Après une enfance joyeuse, elle a eu une adolescence froide et perturbée, mais elle a pu se ressaisir grâce à son cousin. Elle a une assez mauvaise opinion des adultes à cause de son oncle Nakata. Comme son père, c’est une fille qui a du tempérament et qui réfléchit, au moins un peu, avant d’agir. Aussi, comme lui, elle aime voler de ses propres ailes, ayant une forte volonté.

Histoire :
Sheasin' Dan's était une jeune américaine qui ne connaissait rien à l'amour, et encore moins à la vie en socialité. C'était une belle femme, intelligente et passionnée, mais tellement renfermée... La seule personne avec laquelle elle put se sentir elle-même fut un jeune japonais qui était allé à New York en touriste. Ils ne s'étaient vus qu'une fois, à la Skyline, et Sheasin' s'était sentie comme en compagnie d'un ami de longue date. C'était la première personne avec qui elle avait réellement parlé, même si elle avait eu un peu de mal, mélangeant anglais et japonais. Le jeune homme s'était présenté: Karei na Nozomu, apprenti photographe japonais, 25 ans. A l'époque, Sheasin' n'avait que 19 ans; elle avait fêté ses 2O ans peu après le départ du jeune homme. Elle espérait le revoir un jour, puis à ses 25 ans, sur un coup de tête, elle décida de se rendre au Japon pour retrouver Nozomu. Elle mit beaucoup, beaucoup de temps avant de le retrouver, et un jour, dans un restaurant, elle crut le voir. Il était avec une fille qui semblait un peu plus jeune que lui. On aurait dit qu'il était en train de casser avec elle; elle pleurait. Curieuse, et surtout pleine d'espoir pour que ce soit lui, Sheasin' alla voir l'homme après que la fille soit partie. Presque inconsciemment, elle lui parla en anglais:
"Is she your gilrfriend ? She seems to be sad... Oh, désolée... Je suis américaine, alors... Désolée de me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je voulais juste vous voir de plus près... Car vous me faites penser à quelqu'un, une personne que je recherche...
-Ne vous inquiétez pas, je maîtrise un peu l'anglais... En fait elle voulait sortir avec moi, mais elle est trop jeune... Mais peut-être que je peux vous aider à trouver la personne que vous cherchez...
-Il s'appelle Nozomu... Karei na Nozomu... Il est photographe, et je l'ai connu à ses 25 ans, à la Skyline, à New York... Vous lui ressemblez en flagrant...
-C'est normal: je suis son frère jumeau: Karei na Koyomi. Tu dois sûrement être Sheasin' Dan's... La fille qu'il a rencontrée à New York et dont il n'arrête de parler... "
Ce jour fut sûrement un des plus heureux de Sheasin'. Koyomi l'avait conduite jusqu'à l'appartement de Nozomu, qui vivait seul. Ce dernier était plus qu'heureux de revoir la jeune femme. Depuis, ils ont appris à mieux se connaître, et leur relation est devenue plus qu'amicale. Sheasin' avait quitté la chambre qu'elle louait à l'hôtel pour vivre avec Nozomu. Ils se sont mariés alors qu'ils avaient 27 et 32 ans. Un an plus tard, ils eurent le bonheur d'apprendre qu'ils allaient avoir des jumeaux. Mais à la naissance, seule la fille survécut: le garçon était mort à la naissance. La petite fille se vit l'honneur d'avoir le même prénom que sa grand-mère paternelle, Yoru. Elle était l'image même des Karei na: les cheveux noirs, et de même pour les yeux. Elle était trop mignonne.
Yoru grandit dans la joie et la bonne humeur. A ses 3 ans, sa mère tomba enceinte, mais malheureusement, elle fit une fausse couche, ce qui la traumatisa pendant quelques mois, mais elle finit par s’en sortir grâce à l’épaulement de son mari, mais surtout grâce à ces petits mots sortant de la bouche de la petite Yoru qui étaient, pour elle, une sorte de bouée de secours. Par ailleurs, elle avait décidé de se reprendre en mains car un jour Yoru lui avait dit :
« Tu sais, maman, YoYo attend vite que tu sois guérie, parce que elle veut y aller au parc avec toi, et personne d’autre !! Alors YoYo elle est pas partie au parc pendant looongtemps, parce que elle regarde toujours sa maman dormir. Parce qu’elle veut protéger sa maman, comme les anges !! »
Ces mots, qui pouvaient paraître sans importance d’un premier abord, étaient pour elle un médicament. C’est quelques heures après avoir entendu cela que Sheasin’ décida d’aller au parc avec sa fille. Nozomu les avait également accompagnées.
En grandissant, Yoru se fit beaucoup d’amis. A 13 ans, elle connaissait presque tout son collège. Tout le monde la respectait et l’appréciait, des enfants jusqu’aux adultes. Elle avait même à se faire apprécier des gens les plus populaires de son collège, des gals en passant par les groupes de rock. Elle était un fan incontesté de Miyavi. Elle économisait son argent de poche pour pouvoir s’acheter tous ses albums. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle s’entendait si bien avec les rockeurs : Miyavi était inévitable pour ces gens-là.
Yoru se la coulait douce, à vrai dire. Jusqu’au jour où elle dut partir en vacances dans la maison familiale de son père. Son grand-père étant mort, c’était Nakata, le grand frère de son père, qui régnait sur les Karei na. Il était devenu chef de famille depuis la mort de leur père. Si Nozomu était allé vivre seul dans un appartement, c’était parce que Nakata l’énervait. Il n’acceptait pas sa passion pour la photographie et avait hésité à le laisser partir à la Skyline pour prendre des photos qui l’avaient ensuite rendu célèbre. Nakata avait regretté de l’avoir laissé partir pour New York, car à son retour il ne cessait de parler de Sheasin’. Nozomu avait oublié que son frère lui avait prévenu qu’à son retour il devrait se marier avec la femme de son choix. Nozomu en avait u par-dessus la tête de se faire dicter sa vie. Nakata avait s’étouffer en apprenant le mariage de Nozomu et Sheasin’. Même s’il n’y paraissait pas, il leur nourrissait une grande haine. Lorsqu’il apprit que son frère voulait leur présenter sa femme et sa fille, il ne put s’empêcher de penser à une certaine forme de vengeance… Il leur avait proposé de laisser Yoru chez les Karei na pour les vacances, tandis qu’eux iraient ailleurs pour se reposer. Surpris mais convaincus, les parents de Yoru la laissèrent entre les mains de son oncle, ne sachant quel sort il lui réservait.
Les premiers jours, Nakata laissa Yoru vivre dans l’appartement de Koyomi, le frère jumeau de Nozomu. La femme de ce dernier était enceinte et n’allait pas tarder à accoucher, et Yoru l’aidait dans les tâches ménagères et autres. Elle s’appelait Atsui et prenait Yoru comme sa fille. Mais Nakata ne supportait pas ce sourire éternel qui se dessinait tous les jours sur les lèvres de Yoru. Quelques jours après l’arrivée de Yoru, Atsui accoucha d’une petite fille, parrainée par les parents de Yoru. Elle se fit nommer Ami, le deuxième prénom de Yoru. C’était une journée de fête chez les Karei na. Ils s‘étaient tous réunis dans le bâtiment principal pour fêter la naissance de Ami. C’est dans la soirée que Nakata apprit à Yoru qu’elle allait désormais vivre avec lui. Toute la famille semblait contrariée, mais personne n’avait osé contredire Nakata. Triste de devoir laisser Atsui, Yoru se fit une raison. Après tout, c’était une occasion de mieux connaître son oncle… Alors elle sourit.
Le lendemain, Yoru se vit réveillée par une vague de colère. Il n’était que 7h du matin, et Nakata lui criait déjà dessus pour qu’elle lui prépare son petit-déjeuner. Elle le fit du mieux qu’elle put, mais il critiqua son café et jeta les tartines qu’elle lui avait préparées, disant qu’elles semblaient infectes. Sans réellement comprendre ce qui se passait, Yoru s’excusa avant de retourner dans la chambre que lui avait destinée son oncle, soit une petite pièce sans lit où elle dormait à ras le sol. Yoru n’avait jamais l’habitude se plaindre, alors fit avec… Mais à 9h, elle se réveilla grâce à une nouvelle vague de colère, et cette fois elle devait laver une tonne de vaisselle sale. Pourtant, le matin, il n’y avait qu’une tasse et quelques ustensiles. Elle ne dit rien, sourit à son oncle avant de s’y mettre. Une fois qu’elle eut fini, ce dernier critiqua une nouvelle fois sa façon de faire, avant de l’envoyer nettoyer le sol. Le soleil se levait, et elle commençait à fatiguer. Il l’envoya ensuite acheter du pain, insatisfait par son nettoyage. Elle avait un quart d’heure pour revenir, alors qu’elle devait prendre le bus pour se rendre à la boulangerie la plus proche. Elle courut le plus vite qu’elle put, et revint avant le bus. Contente de son exploit, elle présenta les baguettes à son oncle, un sourire aux lèvres. Mais son sourire disparut en voyant l’expression contrariée qui se dessinait sur le visage de son oncle. Fatiguée, elle s’appuyait sur ses jambes pour ne pas tomber. Nakata la prit par le bras et l’entraîna dans le salon. Il la jeta sur le canapé en lui criant qu’elle avait 5 minutes de retard. Il la renvoya ensuite dans sa chambre en lui disant qu’elle ne pourrait sortir que lorsqu’il le voudrait. A 19h, Yoru n’avait toujours pas quitté sa chambre, et elle n’avait encore rien mis dans la bouche. Elle se sentait sale mais n’avait aucune possibilité de prendre une douche. Habituée à obéir, elle s’allongea sur les draps qui lui servaient de lit, feignant de ne pas entendre gargouiller son ventre. Nakata ne lui permit de sortir que lorsque Koyomi vint lui rendre une petite visite. Il fut étonné de la voir dans son pyjama, les cheveux en bataille et les yeux cernés. Lorsque Koyomi lui demanda si tout allait bien, elle se contenta de sourire, menacée par le regard de Nakata. Celui-ci n’y vit que du feu, mais Yoru lançait un regard empli de sous-entendus à Koyomi. Il eut un sourire compréhensif, un regard désolé, mais Nakata ne tarda pas à le renvoyer chez lui. Une fois Koyomi parti, Yoru profita du fait que Nakata avait raccompagner Koyomi pour prendre une douche. Et le lendemain, c’était la même. Nakata trouvait toujours de sales boulots pour la pauvre Yoru qui maigrissait de plus en plus, manquant de sommeil. Malgré tout, elle continuait de sourire. Puis ce sourire s’encra. Elle ne parlait plus. Elle ne faisait plus qu’obéir. Elle ne se nourrissait que de pain et d’eau. Son regard se refroidissait d’heure en heure, son visage devenait de plus en plus inexpressif. Nakata, qui voulait d'abord lui faire payer pour ses parents, finit par décider de faire d'elle l'Héritière des Karei na. Il était devenu admiratif devant cette enfant qui ne se plaignait de rien.
De retour chez ses parents, Yoru ne dit rien. Ses parents étaient heureux qu'elle soit l'Héritière. Elle se remit peu à peu de cette expérience, redevint cette jeune fille épanouie qu'elle était, mais elle n'avait rien oublié, et des fois elle est froide, absente.


Autre :

  • Comment avez-vous découvert le forum ? Sur un tOp
  • Votre âge en hors jeu : 'Vais sur mes 15 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makie Akashi
Rayon de Soleil
Paparazzi Girl
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 25
Localisation : T0ky0
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: ~Karei na Yoru~   Sam 4 Nov - 11:17

Rebienvenue n_n
Fiche validée ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon-stud.actifforum.com/
 
~Karei na Yoru~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie de Yoru
» What Else?
» Avec Yoru [Hentaï] !!
» L'arrivée de Yoru...
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Story :: ~Toky0 St0ry~ :: Tokyo Story ~ Jikoshoukai :: Présentations Validés-
Sauter vers: